Bienvenue ! / Welcome !

NUIT DES ARTS ÉLECTRONIQUES

Nuit des Arts Électroniques

Samedi 21 Mars – 23h00 – La Coopérative de Mai

La 17ème Nuit des Arts Électroniques présente quatre Live audio-visuels qui proposent une interaction entre musiques actuelles et créations numériques.

PROGRAMME :

VAISSEAUX / Gregory Robin + Annabelle Playe (France)

Gregory Robin, artiste en résidence à VIDEOFORMES en 2014/2015, a invité Annabelle Playe à l’accompagner dans le cadre de cette résidence.
Vaisseaux propose un espace poétique au cœur du mouvement à travers un rapport dynamique entre image, musique et voix, ces dernières étant les vectrices d’un voyage à la fois intérieur, géographique et sidéral.
À partir d’un dispositif mêlant synthétiseurs analogiques, filtres et ordinateurs, la musique est interprétée en direct. Elle oscille entre musique électronique et électroacoustique. Des sons de différentes sources seront traités et se mêleront aux sons analogiques.
C’est un aller-retour entre ce qui se déplace en nous et ce qui nous transporte au-delà, interrogeant le regard que nous portons à ce qui nous entoure, et la façon dont nous nous plaçons dans nos géographies physiques et intimes.

Annabelle Playe
Artiste pluridisciplinaire, Annabelle Playe explore la voix, le son, la vidéo et l’écriture selon les projets qu’elle mène. Elle interprète le répertoire vocal contemporain dans différents spectacles. Elle crée AnA compagnie dont les projets singuliers mêlent écritures théâtrales et poétiques, musiques et vidéos expérimentales. Elle crée et interprète Ligne, performance dont elle compose la musique électroacoustique. Son album Matrice (Label DAC), fait l’objet de nombreuses diffusions radiophoniques internationales et sur Radio France. Matrice devient une performance multimédia avec Philippe Fontes, vidéaste performer. Le duo se produit en France et à l‘étranger. Son prochain album, Vaisseaux paraîtra début 2015. Elle crée ANA, solo audiovisuel, à partir des images du réalisateur Gregory Robin. Elle chante dans Le miroir des ondes, album du percussionniste Michel Blanc avec Marc Ducret, guitariste (parution 2015).
http://anacompagnie.com/

Gregory Robin
Musicien puis photographe, Gregory Robin s’oriente vers la réalisation dès 2003. Il s’y consacre entièrement depuis 2006. Ses premiers clichés témoignent déjà d’une esthétique très personnelle. Il joue avec le grain, le flou. Cette recherche visuelle le guide vers d’autres médiums comme le super 8, avec lequel il fait ses premiers pas en tant que réalisateur.
Bien que sa filmographie soit principalement composée de documentaires de création, son intérêt à manipuler les genres le pousse à explorer leur transversalité, conférant au réel un style parfois proche de la fiction. Il renoue plus directement avec la forme expérimentale dans son film Entrailles, tourné au musée de la mine de Saint-Etienne. Ses projets à venir témoignent de cette orientation. En 2012, il crée avec Joël Caron Après la Guerre Films, structure qui produit et réalise des films de création. En 2014, il s’associe à Jean-Philippe Raymond et Julien Féret pour créer la société de production Far Center Films.
http://vimeo.com/gregrobin

Ocoeur + Hieros Gamos (France)

Ocoeur (Franck Zaragoza) est vu comme un prodige de l’Intelligent Dance Music en raison de sa préférence pour les rythmes malléables et son recours à des enregistrements soignés. L’album A Parallel Life démontre l’aptitude de Franck Zaragoza à allier des mélodies complexes à de sublimes textures. Cet album est un des bijoux incontestable du label n5MD.
http://ocoeurofficial.virb.com/

Hieros Gamos (Jérémie Samoyault) oscille entre théâtre et vidéo, considérant que le travail de scénographe et de composition vidéo reste le même. Il rencontre le musicien « Ocoeur » (label N5md) avec lequel il travaille sur une ambiance onirique, poétique et graphique en 3D. Tous les deux se produisent sur des scènes électroniques connues comme l’I.boat à Bordeaux.Il monte sa propre entreprise « Aux Yeux des Autres » puis travaille dans de nombreux festivals comme Evento, Novart, la Semaine Digitale (Bordeaux), Nördik Impakt (Caen), Transient Festival (Paris), Elektro Park (Gênes) et Mira (Barcelone), pour de nombreux artistes internationaux (Carl Craig, Justice, Yuksek, Gui Borato, Rone, Extrawelt, Kölsh, Max Cooper, Nôze…).
http://vimeo.com/hierosgamos
http://www.auxyeuxdesautres.fr

Transparency Live / JEN Onesailor (France)

JEN Onesailor présente Transparency Live, symbiose parfaite entre une sensibilité sonore et une délicatesse visuelle. C’est la fusion de deux univers numériques qui se rencontrent pour ne former qu’une seule et même identité : celle d’une performance scénique audio-visuelle. C’est aussi une histoire parsemée d’éléments graphiques, plastiques et lumineux.

Ce projet s’accorde avec l’utopie de faire cohabiter passion, nouvelles technologies, arts plastiques, graphiques et numériques avec les exigences de notre présent. Transparency Live est un moyen de s’évader et de se perdre dans les flous de la réalité pour regagner peu à peu nos rêves les plus démesurés. Ce projet incarne la métrique sous toutes ses formes utilisables : la poésie d’une mélodie articulée à la poésie d’une narration visuelle.

Tantôt influencée par la mode italienne, tantôt passionnée par la culture japonaise, JEN Onesailor adore mixer tous ces domaines pour cultiver son propre jardin électronique : des montées italo-disco aux accents électro-pop nippone… JEN Onesailor est une narration visuelle, une vive techno parfois rythmée par une voix suave et légère. Son processus de création s’appuie sur une certaine discipline, au même titre que la philosophie et l’architecture qu’elle a pu étudier.
Membre du collectif Classical depuis 2010, JEN Onesailor participe aux projets de musiques électroniques réalisés par des artistes féminines. En 2012, elle se replonge dans de nouvelles compositions, explore alors d’autres sonorités avec de nouvelles machines et repense sa scénographie.
En 2014, elle fait partie des finalistes du BPM Contest (parrainé par Teki Latex) au Trabendo à Paris. Elle sort son premier titre Sogno Di Te sur vinyle (label PLUS) et le titre Sogno en version digitale (label RochMusic).
https://soundcloud.com/jen-onesailor

Crédit photo : Florent Giffard

Incite/ (Allemagne)

En partenariat avec Arture, association des étudiants de Master Conduite de projets culturels du département des Métiers de la Culture de l’Université B.Pascal, Clermont-Ferrand.

Kera Nagel et André Aspelmeier
 (Duo audio-visuel électro)

Entre art vidéo et musique électro IDM (Intelligent Dance Music) distordue, incite/ a su combler le fossé entre culture club et art contemporain. Sur une scène immergée de leurs créations, leur performance immersive aux visuels HD, conçus en adéquation entre matières sonore et visuelle, entre abstraction et semi-narration, surprend autant que fascine et oscille entre minimal, IDM, indus et break beat.
Le duo a défini lui-même ses propres sonorités : rebuts électriques fragmentés et éclats fragiles de bruit statique rencontrant des sons infra basse mêlés à une intensité visuelle méticuleusement construite, dans laquelle l’image physique du duo est projetée.
Incite/ a été récompensé plusieurs fois pour leurs productions [Qwartz Award 2012 (Paris – Qwartz Dancefloor), Visual Music Award 2014 (Frankfurt – Visual Music Live Contest), Festival Award 2009 et 2011 (Wroclaw – WRO Biennale)].

https://vimeo.com/incitefm
https://www.facebook.com/incite.audiovisual

Kera Nagel a débuté par une carrière solo dans la production de musiques et vidéos en 2000 aka axiomatic integration. Elle co-fonde incite/ en 2002. Depuis deux ans elle joue aussi en tant que DJane de la wild electro/dubstep.

André Aspelmeier a commencé à faire de la musique expérimentale et électronique en 1985 et du visuel en 2001. Après plusieurs morceaux et concerts sous diverses identités, il co-fonde incite/ en 2002.

Tous les deux organisent chaque mois l’événement Re:Fokus à Hambourg, une projection des productions audio-visuelles récentes.
http://www.incite.hamburg/

PROGRAMME 2015

Digital Lounge, Prix VIDEOFORMES 2015, Performances, Carte Blanche, Focus, Expositions, Nuit des Arts Électroniques…