Bienvenue ! / Welcome !

PRIX VIDEOFORMES 2015 – PROGRAMME #5

Jeudi 19 mars 16h00 – Samedi 21 mars 12h30 / Maison de la Culture, salle Boris Vian

Speculum
Richard Ashrowan
Angleterre / 2014 / 17’17

‘Speculum’ est un emblème de l’image en mouvement, une réhabilitation du présent vu par le prisme du passé. A travers 7 étapes, le public explore la manière dont l’émanation lumineuse donne lieu à une forme physique. Le projet met à contribution les philosophes éclairés Roger Bacon (1214-1292), Agrippa von Nettesheim (1486-1535) et John Dee (1527-1609).

Double act
Ding Shiwei
Chine / 4’37

Dans un espace fantastique teinté d’idéologie absurde, le fascinant manteau de l’industrie moderne est exposé ainsi que l’idéal utopien qui hypnotise la société. Pourtant, les communautés ethniques sont mise à l’écart de la politique, qui est régie par des règles atroces et des restrictions. Pour le public indifférent, c’est à dire le public de masse, celui qui a gravi et chuté dans l’échelle sociale, l’histoire réunit toujours des moments apparemment opposés avec des aspects négatifs. Nous imaginons avoir une sorte de renaissance, mais peut on obtenir une réelle liberté à partir de la violence et de la métempsycose ?

E215
Scott Willis
Écosse/ 2014 / 3′

‘E215’ est une vision méditative de la manière dont ma grand mère réfléchit sur sa vieillesse. Le film mets en évidence de manière expérimentale la beauté qui existe dans des endroits improbables. Un point de vue optimiste sur le vieillissement et une collaboration entre les jeunes et les vieux.

Sciss Cut
Demetris Shammas
Chypre / 2014 / 3’59

‘Sciss Cut’ est un travail sur l’image animée et les algorithmes numériques. Une collection d’objets connus de formes géométriques créent un espace possible ou l’on peut trouver d’autres nouveaux objets abstraits.

In Acqua Veritas
Clément & Timothée Collignon
France / 2014 / 10’34

Ce poème visuel explore le temps passé dans l’eau. On y voit le corps d’un nageur (Clément Collignon) dessiner des mouvements troubles tandis que s’affiche un texte contant comment nous vivons l’eau.

1 part 7
Reynold Reynolds
USA / 2014 / 6′

‘1 Part 7’ propose simultanément un écrasement intensif de la perspective linéaire, de l’anamorphose et du sfumato, mêlant d’autres système visuels, comparant implicitement les débuts de la perspective du début de la Renaissance aux révisions réalisées grâce à la technologie numérique.