Bienvenue ! / Welcome !

Soirée TRANSCULTURES

Carte Blanche à TRANSCULTURES

Jeudi 19 Mars – 20h30 – Maison de la Culture / Salle Boris Vian

Soirée Transcultures proposée et présentée par son directeur Philippe Franck.

TRANSCULTURES, centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores, a été créé en 1996, à Bruxelles, pour promouvoir et développer les croisements entre les pratiques artistiques contemporaines et les enjeux arts / société / technologies. Elle explore plus particulièrement les champs de la création numérique et des arts sonores dans un esprit à la fois prospectif et fédérateur. Transcultures est installé à Mons depuis 2008 et coordonne deux festivals de dimension internationale : City Sonic dédié aux arts sonores dans l’espace urbain et Transnumériques, biennale pour les cultures numériques couvrant les villes de Mons, Bruxelles et autres associées.

Transcultures est invité par VIDEOFORMES à présenter des créations audio-visuelles et numériques soutenues par ce Centre, pionnier, des cultures numériques et sonores à Mons, en Belgique. Une sélection de vidéos, des performances AV (lors de la soirée Transcultures et du BYOP), une exposition sur le Gif Art (en partenariat avec VIDEOFORMES) et une participation au jury international ainsi qu’à une table ronde donneront un aperçu du dynamisme et de « l’indisciplinarité » créative de la scène belge francophone. Transcultures accueillera des propositions et artistes soutenus par VIDEOFORMES dans le cadre de la Biennale des cultures numériques (du 27 novembre au 12 décembre 2015), un événement associé à Mons 2015, Capitale Européenne de la Culture.

ARTICLE SUR TURBULENCES VIDÉOS

logo_transcultures_alphaFWB_QUADRI_VERTIPROGRAMME :

Sélection vidéo made in Transcultures (60’)

Une sélection de vidéos réalisées par des artistes visuels, numériques et interdisciplinaires soutenus par Transcultures qui sont ou ont été présents également au Festival Vidéoformes : Natalia de Mello (Be/PT), Christophe Bailleau (Be), Jacques Urbanska (Be) & Paol Dos Santos (CH/PT), Régis Cotentin (Fr), Stéphanie Croibien (Be).

Voir la sélection

MÔWN (Movies on my own) – projection/performance/work in progress
Ariane Loze (Belgique)

MÔWN est un projet en deux parties : la projection d’un film fini réalisé dans les lieux du festival et une performance live. Pour VIDEOFORMES 2015, Ariane Loze tournera à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand, lieu central du festival. Dans un décor au potentiel cinématographique, elle joue tous les rôles d’un film qu’elle réalise et dont elle gère aussi seule l’aspect technique du tournage. Les plans sont tournés dans l’ordre du montage final, ce qui force l’actrice à se transformer en différents personnages très souvent et permet au spectateur de suivre le fil narratif qui est en train de se créer. Le dispositif technique que manie l’actrice/réalisatrice est très simple : une caméra et un pied. Le duo de l’actrice et la caméra ressemble parfois à une danse alternant gestes techniques et jeu des personnages qui prennent forme par les regards, les actions et les contacts physiques.
MÔWN met aussi le spectateur au défi puisqu’il/elle ne voit pas les images filmées, pendant la performance mais doit se les imaginer, ce qui le rend aussi co-auteur du film en devenir. Le regard du spectateur cadre lui aussi la performance qu’il est en train d’observer, ses yeux deviennent à leur tour une caméra qui enregistre chaque geste des personnages et compose un montage personnel au fur et à mesure des plans et des séquences créées dans ce pas-de-deux de l’actrice avec la caméra.
Le projet MÔWN a commencé en 2008, pendant une année de recherche au sein du post-graduat Apass (Advanced Performance and Scenography Studies) à Anvers. Les vidéos de la série ont été filmées à la Haus der Kulturen der Welt à Berlin, au Singel à Anvers, à P-af (Performance Art Forum, France). Les vidéos ont été présentées accompagnées par une performance au Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, à la Tanzhaus Düsseldorf, au Festival Dansand Oostende, et récemment à la Nuit Blanche de Bruxelles.

Ariane Loze a étudié le drame et la scénographie à l’école RITS de Bruxelles et est diplômée de la formation Advanced Performance Traning à Antwerpen durant laquelle elle développa un projet de recherche questionnant les mécanismes filmiques. Basé sur le même principe que MÔWN, elle réalisa un court métrage, Hinterhof, avec le soutien de la VAF (Fonds Audiovisuel Flamand) à Berlin. Ariane Loze réalise également des performances pour Superamas (Empire, Arts and Politic’s), Alexander Baervoets (Hortus Conclusus).
http://www.arianeloze.com/

Flanders_horizontaal_naakt

(No)meaning ?
Performance Audio-visuelle de Pastoral (Belgique)

Le duo belge Pastoral (Christophe Bailleau + Philippe Franck) propose un concert alliant traitements électroniques, guitares évanescentes ou distordues, voix céleste ou grave, chansons post pop et pièces ambiantes, mis en image, spécialement pour Vidéoformes, par ces deux artistes hybrides de la scène alter belge, au monde décalé et poétique.

Paradise Now (Belgique)
Concepteur/créateur transculturel et sonore basé à Bruxelles, Paradise Now privilégie une démarche activement transversale et collaborative. Il a travaillé étroitement avec divers vidéastes (Régis Cotentin, Hanzel & Gretzel), poètes/auteurs (Ira Cohen, Gerard Malanga, Simon Dumas, Werner Moron…), chorégraphes et metteurs en scène. Il collabore, depuis 2005, avec la performeuse/masseuse holistique Isa Belle pour une série d’installations à la croisée des sons essentiels et des sens soniques diffusées dans de nombreux festivals et événements internationaux, ainsi qu’avec le musicien/artiste visuel Christophe Bailleau avec lequel il a fondé en 2007 le combo électro-guitaristico-vocale Pastoral, et le musicien et artiste sonore Gauthier Keyaerts (déjà présenté à VIDEOFORMES 2014) avec lequel il a lancé Supernova (quelque part entre post pop et poésie sonore) fin 2011. Il a produit et participé à plusieurs disques sur divers labels indépendants (Sub Rosa, Optical Sound, Transonic…).
www.transcultures.be/philippe-franck

Christophe Bailleau (Belgique)
Artiste pluridisciplinaire, Christophe Bailleau développe depuis plus de 15 ans un projet musical atypique. Ses compositions reposent sur des sources acoustiques (guitare, percussions, bruits de voix) triturées et mélangées à des sons concrets et domestiques. Il conçoit ainsi un jeu sur l’attente, le silence et la tension orageuse. Depuis 2004, ses compositions sont éditées sur différents labels européens (Le cri de la harpe, Stilll, Carte postale, Eglantine, Annexia, Fenetre, Soundscaping, Optical Sound…). Il a également créé plusieurs pièces radiophoniques et installations hybrides. Christophe réalise des courts-métrages intrigants et poétiques, enregistrant des moments perdus, avant ou après une action. Un DVD de ses films courts datant d’avant 2008 a été édité par 68/70 (Bruxelles) et ils ont été montrés dans de nombreux festivals européens (Rotterdam, Argos, Vidéographies, City Sonic, Les Transnumériques,….).
christophebailleau.blogspot.com

PROGRAMME 2015

Digital Lounge, Prix VIDEOFORMES 2015, Performances, Carte Blanche, Focus, Expositions, Nuit des Arts Électroniques…